Si les quelques clics de ta souris t’ont mené jusqu’à ses pages et que tu aimes la culture sous toutes ses formes, sache que tu es le bienvenu sur Blog à part ! Littérature, cinéma, musique, sorties… n’hésite pas à prendre la parole ou à faire passer le mot. Et si tu veux savoir qui se cache derrière ces pages, tu pourras nous trouver à la Médiathèque José Cabanis, au 2ème étage, sur le pôle Intermezzo

Des événements à ne pas louper Des événements à ne pas louper

Ca peut vous intéresser : une petite sélection de concerts, d'expositions, de manifestations dans la région.

Fil des billets - Fil des commentaires

2012 sep 20

La rentrée... et mieux encore !

Bwaaaaaa le syndrome de la feuille blanche ! Je déteste ça ! C’est comme de se retrouver devant sa copie pour son premier partiel qui arrive si peu de temps après la rentrée ! Dehors il fait encore beau, l’air est doux, les sorties littéraires et cinématographiques sont intéressantes, et la tentation est forte de s’occuper autrement ! Et pourtant ! Discuter d’un livre, en débattre et enfin en voir l’adaptation sur différents supports, tout ça rentre dans le cadre scolaire. La preuve avec cette édition du Prix littéraire Déodat de Séverac qui a lieu pour la 3è année consécutive. Une sélection d’ouvrages de tous pays pour nous faire voyager et nous faire découvrir de nouveaux horizons. Voici la première liste des œuvres mises en compétition !

N.P. de Yoshimoto Banana

N.P.jpgUn écrivain japonais célèbre, émigré aux Etats-Unis, se suicide en laissant un recueil de nouvelles écrites en anglais. Le livre ne sera jamais publié au Japon : chaque traducteur commençant la 98e nouvelle meurt. Au cours d'un étrange été, Kazami, l'ami du dernier traducteur, découvrira la vérité. Un roman tout à la fois poétique, humoristique, pratiquant l'art de la concision et de l'ellipse.





Par le feu de Tahar Ben Jelloun

Par_le_feu.jpgLe 17 décembre 2010, Mohamed Bouazizi s'immolait par le feu. Ce geste radical fut le signal déclencheur de la révolution de jasmin en Tunisie. Cette fiction brève, réaliste et poétique, reconstitue les jours qui ont précédé ce sacrifice. Un hommage aux révolutions arabes et à ces millions d'hommes et de femmes anonymes descendus dans les rues pour réclamer liberté et dignité dans leur pays.




Le retour de Jim Lamar de Lionel Salaün

Le_retour_de_Jim_Lamar.jpgQuand, après la guerre du Viet Nam et treize ans de silence, Jim Lamar revient dans son village du Missouri, tous lui sont hostiles. Tous sauf Billy, 13 ans, le narrateur, qui partage avec lui son goût pour les parties de pêche dans le Mississippi. Le vétéran lui confie des histoires de feu et de sang et son périple à travers le pays pour rencontrer la famille de trois amis soldats. Premier roman.




La ballade de gueule tranchée de Glenn Taylor

La_ballade_de_Gueule_tranchee.jpgHistoire d’Early Taggart, qui doit son surnom à son visage défiguré à la naissance par sa mère qui tenta de le noyer. Destin peu commun, si tant est que tous les épisodes soient avérés, de cet homme devenu une légende vivante, tour à tour monstre de foire, prédicateur, pourfendeur du droit des ouvriers miniers, hors-la-loi, bluesman, journaliste auréolé du prix Pulitzer. Premier roman.





Le dîner de Hermann Koch

Le_diner.jpg Paul et Claire attendent Serge, le frère de cette dernière, et son épouse Babette dans un très chic restaurant d'Amsterdam pour dîner. Lorsque ces derniers arrivent, le huis clos commence, nourri par les relations tendues entre les uns et les autres. Au dessert, Serge dévoile la raison de cette réunion : leurs fils respectifs ont agressé une femme et quelqu'un menace de révéler leur identité.





Ouaih j’avoue on a triché on a déjà commencé à lire avant les élèves, mais franchement nous sommes tombés sur des perles qui, je l’espère, feront naître des débats qui déborderont sur la vie politique actuelle et permettront de regarder les évènements actuels d’un autre œil.

2012 fév 3

Concours sur Instinct 3 ! Quelle fin d'après vous ?

Instinct 3A l'occasion de la sortie du roman Instinct T. 3 , dont les deux premiers tomes sont disponibles à Intermezzo, le blog http://lire-en-live.skyrock.com/ des éditions Nathan propose un concours :

Voici leur annonce officielle parue sur leur blog :
Le 8 mars 2012 paraîtra le dernier tome de la trilogie Instinct. A cette occasion, Lire en Live vous propose d'imaginer la fin de cette trilogie et d'en réaliser la vidéo. Film, animations, photos, textes, tout est permis !.. A gagner :


Lot n° 1 :1 abonnement UGC illimité pour une durée d’un an + 1 livre Instinct 3 dédicacé par l’auteur
Lot « prix spécial » :1 iPod nano, marque Apple, 8 Go + 1 livre Instinct 3 dédicacé par l’auteur
Lot pour les 50 premiers participants à déposer leur vidéo :1 livre Instinct 3 dédicacé par l’auteur

Pour rappel : Seul rescapé d'un accident de la route dans lequel il perd toute sa famille, Tim garde un souvenir troublant de l'évènement : il s'est métamorphosé en grizzly pendant quelques heures.

Instinct 1Enfin un roman novateur dans le domaine du fantastique ! Je pensais y suivre les traces d'un classique loup-garou ; la quatrième de couverture m'a royalement abusée ! Je me suis donc retrouvée nez à nez avec un ursus arkto horribilis, bref, tout bêtement un grizzli ! Embarquée dans une histoire haletante, sans faille, sans temps mort. Un vrai thriller qui vous chamboule et vous entraîne dans une lecture sans pause !




Timothy est victime d'un accident de voiture avec son frère et ses parents. Seul survivant, blessé, il fuit les lieux du drame dans un état second. Réfugié dans les sous-bois, Tim prend conscience de ce corps qui n'est plus le sien, de ce reflet dans l'eau qui n'est pas celui d'un jeune homme de 17 ans, mais celui d'un ours. A t-il rêvé ? Est-il fou ?
Retrouvé, hospitalisé, suivi par un psychiatre, Tim est rapidement pris en charge par le Professeur MacIntyre qui lui propose de suivre un programme dans son Institut basé dans les Alpes françaises : l'Institut de Lycanthropie. Là, un univers secret, nouveau s'ouvre à lui. Tim y fait alors la connaissance de Flora et de Shariff, deux " anthropes " comme lui. Sceptique, en proie à des doutes et des questions existentielles (est-ce lui qui a provoqué l'accident de voiture, tué ses parents ?), Tim apprend à accepter l'évidence et à maîtriser ses métamorphoses.

La construction du roman est assez classique : la découverte par le héros de sa différence, le groupe des anthropes réduit à quelques individus protégés contre les méchants (des chasseurs avides de trophées particulièrement originaux.... déjà vu quoi...). Mais le style de l'auteur (un français, à noter !!!) dynamique et enlevé, qui oscille entre désespoir, colère et humour, mais surtout l'originalité du scénario m'ont vraiment conquise. La fin du roman est particulièrement intense côté suspense (même si l'on ne doute pas de l'issue de ce tome 1) rebondissements. La suite !!!!''

2011 oct 22

Un prix littéraire inédit sur Toulouse !

Prix déodatC’est en 2010 que naît le prix littéraire Déodat de Séverac. Impulsé par les professeurs du lycée dont le prix porte le nom, il a pour but de faire découvrir à des classes de premières de filières techniques et générales la littérature étrangère. L’année dernière, les 110 lycéens ont côtoyé 12 auteurs du monde entier.

Cette année, ce sont 140 élèves qui, en 3 mois, vont devoir lire 10 auteurs, des milliers de pages et les juger ! Avec le concours de l’équipe pédagogique du lycée, de la Médiathèque José Cabanis et de la librairie Terra Nova, les classes se réuniront régulièrement au cours de séances dites « parlottes » afin d’échanger, de partager, de débattre des livres qui auront été lus.


Le but ? Voyage dans le monde entier Elargir sa vision du monde Passer par tous les chocs émotionnels

Vaste programme !

Le lancement de ce prix a donc eu lieu le jeudi 6 octobre. Les détails des ouvrages, leurs auteurs, ainsi que les modalités d’organisation de ce prix ont été révélées aux lycéens ! Les réactions ont été nombreuses, surtout à la mention de certains contenus d’ouvrages…

A suivre donc pour les détails de cette aventure à la fois sur notre blog, mais également sur celui mis en place par les professeurs du lycée !

http://www.prixlitterairedeodat.fr/

2011 sep 20

Les Atelier de la Cinémathèque de Toulouse

vignette_Atelier-Cinema.jpg« Cinéma de poche : le “réel” au bout des doigts »
Réalisation de films au moyen du téléphone portable.
12 à 14 ans | 24 et 25 octobre de 10h à 17h




vignette_Atelier-Films.jpg« Films de cape et d’épée à l’affiche »
Initiation à la conception d’une affiche de cinéma autour des films épiques.
8 à 12 ans | 26 octobre de 14h à 17h


2009 juin 5

Antigone au théâtre Garonne

Encore sur scène jusqu'à demain, samedi 6 juin, Les Antigone interprété et mis en scène magistralement par le collectif belge : tg Stan au Théâtre Garonne

antigone_tg_stan
© Bernaded Dexters

Cinq comédiens sur scène confrontent deux versions de la pièce, l'Antigone de Cocteau (1922) et celle de Anouilh (1944).

Petit rappel bref de l'histoire : Dans leur quête du pouvoir, les deux frères d'Antigone se sont entretués. Leur oncle Créon accède au pouvoir et fait enterrer l'un mais interdit à quiconque de donner une sépulture à l'autre, coupable d'avoir levé une armée contre sa patrie. Antigone brave l'ordre royal et est condamnée à mort...S'ensuit une succession de morts (le fiancé, la mère du fiancé), une tragédie quoi ;)

Si la version de Cocteau présente une Antigone classique qui brave les Dieux, celle d'Anouilh est résolument plus politique et sociale avec une héroïne qui refuse toute compromission... (Ne pas oublier que la pièce d'Anouilh a été créée et jouée en pleine occupation allemande. )

Ce qui fait l'intérêt de ce spectacle, c'est la mise en scène avec le parti pris de la "destruction de l'illusion théâtrale".
Nous, spectateurs, sommes totalement partie prenante de la pièce qui se construit devant nous... Les acteurs investissent leurs personnages sous nos yeux (coulisses apparentes, changements de costumes à vue).

Et c'est surtout une intensité de jeu qui emporte tout sur son passage... et nous laisse pantelant ! On rit (beaucoup), on frissonne, on tremble, on est saisi par l'émotion....

on n'est pas "dans le drame" (où) "le bon jeune homme aurait peut-être pu arriver à temps avec les gendarmes", comme nous dit l'actrice interprétant le choeur/la nourrice dans le texte d'Anouilh... on est "(d)ans la tragédie on est tranquille. D'abord, on est entre soi. On est tous innocents en somme ! Ce n'est pas parce qu'il y en a un qui tue et l'autre qui est tué. C'est une question de distribution. Et puis, surtout, c'est reposant, la tragédie, parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir"
il ne reste plus qu'à vivre les émotions...

Mention spéciale pour Antigone interprétée par Natali Broods (j'avoue, je l'adore, depuis que je l'ai vu dans Qui a peur de Virginia Woolf, programmé en début de saison au théâtre Garonne)

Et s'il n'y a plus de place... rassurez vous, le tg Stan est régulièrement programmé au Garonne... Alors ouvrez l'oeil et le bon :)

par murièle, présente dans la salle le mercredi 3 juin

- page 2 de 3 -