Si les quelques clics de ta souris t’ont mené jusqu’à ses pages et que tu aimes la culture sous toutes ses formes, sache que tu es le bienvenu sur Blog à part ! Littérature, cinéma, musique, sorties… n’hésite pas à prendre la parole ou à faire passer le mot. Et si tu veux savoir qui se cache derrière ces pages, tu pourras nous trouver à la Médiathèque José Cabanis, au 2ème étage, sur le pôle Intermezzo

Des BD et des mangas à dévorer Des BD et des mangas à dévorer

Découvrez chaque mois notre sélection de BD et de mangas !

Fil des billets - Fil des commentaires

2010 sep 24

Aux héroïnes du quotidien que nous sommes toutes !

L'année dernière, l'une de mes copines fan de bd (merci Laëtitia) m'avait fait découvrir une petite perle « J'aurais adoré être ethnologue ».
motin bis motin

J'avais donc fait la connaissance d'une délicieuse illustratrice trentenaire, jeune maman bien dans son époque et dans ses Louboutin (oui parce-que c'est une toxico de la chaussure Margaux!), mais aussi encore un peu ado sur les bords à certains moments comme lors de ses virées arrosées entre copines! Bref, une fille qui nous ressemble quoi, avec un superbe coup de crayon.

Du coup, je suivais ses aventures sur son blog http://margauxmotin.typepad.fr/margaux_motin/ (si vous n'y êtes jamais allé, je vous recommande d'aller jeter un coup d'oeil) et c'est comme ça que j'ai été au courant de la sortie du deuxième tome de ses aventures...
Aujourd'hui, donc, après le boulot, je me suis précipitée en librairie pour me procurer la fameuse « Théorie de la contorsion » et je suis directement allée me jeter dans mon canapé pour savourer le tout.

Et là, tout y est. On retrouve ce dessin si reconnaissable, car Mademoiselle Margaux illustre quelques uns de nos magazines féminins préférés, l'entourage de la miss (son mec, sa petite fille,...), son langage de charretière, ses tenues et ses chaussures (on veut les mêmes), son humour,... Bref, on la veut comme copine!

Moi, ce que j'adore, c'est son sens de la mimique, on s'y croirait, et surtout le fait de souligner à quel point, nous, les femmes modernes, on peut être multiples et surtout imparfaites: NON on ne ressemble pas à des gravures de mode au saut du lit, NON nous ne sommes pas des mères et des compagnes tout le temps dévouées à 100%, et NON nous ne sommes pas toujours adultes malgré la trentaine!!

Voilà, tout ça pour dire que c'est dans la lignée des BD de filles qui montent ou qui sont déjà bien en haut (comme Pénéloppe Bagieu), parce-que OUI les filles dessinent, OUI leurs héroïnes nous ressemblent et OUI ça fait un bien fou!

La théorie de la contorsion

Margaux Motin


Kathy

2010 sep 16

Lecture à la saveur douce amère

Voici la série qui m’a littéralement rendue accro aux mangas ! L’histoire est toute simple : une amitié entre deux jeunes filles japonaises très différentes, vivant en colloc à Tokyo et qui portent le même prénom : Nana. A travers le japon d'aujourd'hui, on suit leur quotidien, leurs espérances et leurs souffrances.

nana1 nana2 nana3

Dès les premières pages (en fait, les dernières pour ceux qui ne connaissent pas encore, sens de lecture japonais oblige !) on est saisie par la beauté et la fragilité des personnages. On est dérouté par le mélange de sentiments contraires : on hésite entre le rire et les larmes, on ne sait pas qui, de la mélancolie ou de l’espoir, prend le dessus. En fait, les émotions arrivent toutes à la fois et à tour de rôle. C’est si intense que quand on arrive au bout de la série (qui n’est encore pas achevée), on ressent un grand vide…

nana4 nana5 nana6

La mangaka a un très joli coup de crayon qui nous accroche aux personnages et leur donne une très forte présence.

Nana. Tome 1 à 21. Série manga shojo en cours

Ai Yazawa. Delcourt.



Sandra

2010 aoû 17

Prenez garde au loup, petits lapins !!!

doubt 1doubt2Doubt est un killer : jeu de rôle via téléphone portable très répandu au Japon qui évoque notre jeu du loup garou. Un loup est planqué dans un groupe de lapins qu'il dévore petit à petit tant que ces derniers ne l'ont pas démasqué.

A ce stade, j’ai un petit frisson qui déclenche une imperceptible chair de poule…

Un groupe d’ados engagé dans le jeu, dont la plupart ne se connaissent pas, s'est donné rendez-vous en ville et décide d’aller s’amuser dans un karaoké pour faire plus ample connaissance. Là, l’atmosphère se brouille, la situation bascule et la soirée sympa tourne au cauchemar, le jeu devient réalité… Le graphisme est super... c'est trash et génial.

doubt3doubt4

Cette fois ça y est, mes cheveux se sont dressés sur ma tête !!!! Et ça ne va pas s’arranger…

Doubt, série en 4 volumes
Yoshiki Tonogai, Ki-oon

Sandra

2009 mai 28

Un manga envoûtant...

Luno

Kei Toume

Luno

Un joli conte, un brin philosophique, autour du thème de la mort et de son acceptation. Comme d'habitude, Toume Kei nous emporte dans son monde, un peu étrange, un peu magique, plutôt mélancolique, voire dérangeant. L’ésotérisme et les forces occultes sont au centre de ce récit à mi-chemin entre le monde fantastique et la vie de tous les jours. L’auteur captive le lecteur tant par son histoire que par son trait de crayon très personnalisé, ici ses dessins sont très soignés et fouillés. A l'origine, ce titre devait faire partie d'une série, mais Toume Kei ne l'a toujours pas continué. Cependant, ce premier volume - en tant que fable justement - peut très bien passer pour un one-shot... même si on garde l'espoir d'en connaître un jours la suite...

2008 sep 12

Envie de buller ?

C'est vrai que c'est tentant. Mais savez-vous que l'on peut buller tout en révisant ses cours d'histoire ? Alors n'attendez plus et plongez au cœur des années 40 dans une France ensanglantée par la guerre. Découvrez ou re-découvrez l'une des pages les plus importantes de l’Histoire contemporaine en partageant le quotidien d’un GI sur les côtes normandes ou celui de Tziganes dans un camp des Pyrénées.

Tsiganes 1940-1945

Scénario et dessin Kkrist Mirror, Emmanuel Proust, 2008

tziganes

1940 dans les Hautes-Pyrénées. L’abbé Jollec lutte pour améliorer les conditions de vie des tsiganes qui sont arrêtés et internés au camp de concentration de Montreuil-Bellay. Magnifique récit du dramatique quotidien de ce peuple mis à mal par tout le monde, aussi bien des nazis que des Français. Une très belle leçon sur la tolérance et le dévouement. Les illustrations, fortes, en noir et blanc rendent majestueusement l’ambiance de ce camp derrière les barbelés. Les scènes sont poignantes et les portraits crayonnés tout simplement bouleversants. A découvrir !

D-Day
Tome 1 : Overlord

Scénario Godard, dessin Marschall, Glénat, 2008 (Vécu)

D-Day 6 juin 1944 : D-Day. Le débarquement de Normandie vu par un jeune GI prêt à se sacrifier pour un pays qu’il ne connaît pas. Une leçon d’Histoire et de courage !

Celle que je ne suis pas
Tome 1

Vanyda, Dargaud, 2008

celle que je ne suis pas Qu’il est difficile d’être une jeune fille de 14 ans quand on est mal dans sa peau et qu’en plus on aime en secret un garçon plus âgé. Valentine a du mal à être elle-même, à trouver sa place parmi ses copines un brin plus délurées qu’elle et à être proche de sa mère. C’est tout cela à la fois que raconte cette bande dessinée, à mi chemin entre le manga et la BD franco-belge. Vanyda signe ici une subtile et sensible chronique de l’adolescence qui rappellera à tous des souvenirs.

Othello
Tome 1

Satomi Ikezawa, Pika 2008

othello A 16 ans, Aya supporte son quotidien fait de brimades et d’humiliations. Elle essaie d’échapper à cette réalité, mais sans grand succès. Jusqu’au jour où, en replongeant dans ses souvenirs d’enfance, une transformation s’opère en elle : elle devient subitement Nana, une personnalité à l’opposé de celle de Aya, qui va remettre les pendules à l’heure ! Un très bon manga sur le dédoublement de personnalité. Beaucoup d’humour, de fantaisie et surtout d’originalité nous attendent à la lecture de ce récit !

page 2 de 2 -