Si les quelques clics de ta souris t’ont mené jusqu’à ses pages et que tu aimes la culture sous toutes ses formes, sache que tu es le bienvenu sur Blog à part ! Littérature, cinéma, musique, sorties… n’hésite pas à prendre la parole ou à faire passer le mot. Et si tu veux savoir qui se cache derrière ces pages, tu pourras nous trouver à la Médiathèque José Cabanis, au 2ème étage, sur le pôle Intermezzo

L’incontournable de la semaine L’incontournable de la semaine

Chaque semaine, un titre décortiqué pour vous !

Fil des billets - Fil des commentaires

2010 nov 30

Dans la roue de Danny MacAskill

La découverte de l’Ecosse dans la roue de Danny MacAskill, trialiste VTT, d’Édimbourg à l'île de Skye : des figures acrobatiques sur fond de paysages oniriques.

2010 oct 14

Trois talents pour une page noire

page noire
Carson McNeal est un romancier dont chaque titre est un best-seller traduit dans toutes les langues. Mais personne ne sait qui il est, pas même son éditeur.
Kerry Stevens, jeune journaliste, veut le scoop qui la lancera : être la première à percer le secret de l’identité de McNeal.
Afia Maadour, jeune toxicomane amnésique, est hantée par des cauchemars liés à son passé en Palestine et au massacre de Sabra et Chatila. Elle sort de prison et décide de faire la lumière sur cette page noire de son histoire.

Tout simplement virtuose !!

Un vrai thriller avec du suspense, des interrogations, des suppositions. Deux histoires parallèles se mêlent et s’entremêlent pour finir par dévoiler le secret de l’écrivain et le passé de Afia. L’intrigue de Frank Giroud et Denis Lapiere fait la part belle aux personnages et laisse place aux questionnements sur la responsabilité individuelle en temps de guerre ; quand à la mise en page (noire…) et en dessins de Ralph Meyer, elle est remarquable : deux styles graphiques, et deux palettes différentes identifient chacune des deux histoires puis se fondent pour le dénouement final !!!

Pour prolonger cette lecture, voir le film d’animation documentaire Valse avec Bachir de Ari Folman sur les soldats israéliens confrontés à leur souvenirs du massacre de Sabra et Chatila.

valse avec bachir
Page noire
Frank Giroud / Denis Lapiere / Ralph Meyer
Futuropolis

Dj

2010 sep 23

Le voyage tourne au cauchemar

déroute sauvage
Une bande d'ados part en voyage scolaire, destination l'Aragon en Espagne.
Mais voilà le bus a un violent accident, il quitte la route, tombe dans un ravin. Les corps sont déchiquetés, les membres arrachés....
Le voyage tourne au cauchemar et c'est peu de le dire !!
Quelques survivants arrivent malgrè tout à sortir des décombres et croient avoir échappé au pire mais ce n'est que le début car ils sont pourchassés par trois déséquilibrés assoiffés de sang qui ont eux même provoqué l'accident.
Commence alors une interminable poursuite : souffrance, fuite, terreur, mort... sont les maîtres mots de ce roman sanguinaire !
Avis aux amateurs de sensation je vous le conseille, c'est un livre qui se dévore, un texte court, percutant avec une pointe humouristique et nous tient en tension pendant 140 pages.
Petite parenthèse cinématographique, quand j'ai lu ce livre il m'a fait pensé à un film des années 70 Délivrance réalisé par John Boorman : Quatres amis veulent descendre une rivière en canoés-kayaks et vont se retrouver face à une nature hostile et des habitants locaux assez étranges voire terrifiants...
Une virée cauchemardesque et haletante à voir.

Déroute sauvage

Guillaume Guéraud
Rouergue (DoAdo noir) 2009

Sandrine

2010 sep 17

En chacun est un dragon qui sommeille…



On m’a dit dernièrement : « Si tu as aimé le clan des Otori, je suis sûre que tu vas aimer Eon et le douzième dragon. » Je suis tombée sur ce dernier dans ma bibliothèque il y peu, au détour d’un retour. Et, en effet, j’ai été véritablement emballée par ce roman, premier tome d’une série prometteuse…

eonNotre histoire se passe dans une chine impériale sous la protection de 12 dragons, un pour chaque signe du zodiaque chinois et un douzième dont la trace a été perdue. Nous sommes au début de l’année du rat, gardien de l’ambition. Eon s’entraîne avec acharnement, parmi 12 candidats, afin de devenir « l’œil du dragon rat », sorte de représentant et vecteur des pouvoirs de l’animal mythique. Mais son infirmité lui vaut d’être méprisé par ses instructeurs et ses compagnons. De plus, Eon cache un secret qui, s’il était dévoilé, provoquerait sa mise à mort. Dans ces conditions, l’espoir est-il seulement possible ?

Toute la force de l’histoire réside dans ce secret que le lecteur partage avec le héros (non, je n’en dit pas plus) et la tension qu’il met en œuvre tout au long de la lecture. Ainsi, le personnage de Eon est riche et complexe : chargé de paradoxes et en pleine quête identitaire, il incarne la force cachée au cœur de la fragilité.

L’auteur mène son récit avec une écriture efficace et poétique. J’ai été fascinée par les très belles descriptions des scènes de combats qui évoquent celles des grands films d’arts martiaux. Moi qui ne suis pas particulièrement experte en la matière, je pouvais voir les mouvements à l’œuvre avec une netteté étonnante.

Un régal de lecture que je conseille aux amateurs du genre ainsi qu’aux néophytes. Vivement la suite, prévue pour 2010…

Eon et le douzième dragon. Tome 1

Alison Goodman, Gallimard jeunesse, 2009

Sandra

2010 sep 10

Au coeur du Japon médiéval

Voilà une série dont on entend souvent parler au détour des rayons de la bibliothèque, lors d'une commission de lecture : "tu n'as pas lu le Clan des Otori, mais c'est génial, tu vas adorer..." 5 volumes tous plus volumineux les uns que les autres : même pas peur ! Aais je voulais prendre le temps de les savourer, me plonger sans contraintes de la première à la dernière page. j'ai donc attendu les vacances. Et là... je n'oublirai jamais mon été 2010...

clan 1 clan 2 clan 3

Le clan des Otori est une série à vous couper le souffle et le sommeil. Elle emporte dans un tourbillon d’émotions plus fortes et bouleversantes les unes que les autres dont je ne suis pas encore remise.

On est tout à la fois déroutés et émerveillés par le destin de Takéo et de Kaede : leurs luttes, leurs espoirs pris entre devoir et honneur, l’amour passionnel qu’ils se vouent et emporte tout sur son passage… C’est tout ça et tellement plus encore...

Entre Japon médiéval et épopée fantastique, l’histoire s’ouvre sur le massacre du village et de la famille de Tomasu. Celui-ci est sauvé et recueilli par Shigeru Otori. Rebaptisé par ce dernier, le jeune Takéo verra alors son destin inextricablement lié à cet homme qu’il admire et à celui de la famille Otori, entraîné malgré lui sur un chemin aussi fabuleux que terrible.

clan 4 clan 5

L’écriture est magnifique. à la fois poétique et sensuelle, elle ouvre nos yeux à la beauté du monde, nos oreilles à sa musique. Lian Hearn dessine pour nous un japon qui circule entre réel et imaginaire. Elle mèle avec finesse les coutumes et les paysages japonais à des inventions et des situations fictionnelles pour donner naissance à un univers d'une grande richesse.

A lire ou à relire sans modération...

Le clan des Otori. Tome 1 à 5 Lian Hearn, Gallimard jeunesse

Sandra

- page 2 de 6 -