L'année dernière, l'une de mes copines fan de bd (merci Laëtitia) m'avait fait découvrir une petite perle « J'aurais adoré être ethnologue ».
motin bis motin

J'avais donc fait la connaissance d'une délicieuse illustratrice trentenaire, jeune maman bien dans son époque et dans ses Louboutin (oui parce-que c'est une toxico de la chaussure Margaux!), mais aussi encore un peu ado sur les bords à certains moments comme lors de ses virées arrosées entre copines! Bref, une fille qui nous ressemble quoi, avec un superbe coup de crayon.

Du coup, je suivais ses aventures sur son blog http://margauxmotin.typepad.fr/margaux_motin/ (si vous n'y êtes jamais allé, je vous recommande d'aller jeter un coup d'oeil) et c'est comme ça que j'ai été au courant de la sortie du deuxième tome de ses aventures...
Aujourd'hui, donc, après le boulot, je me suis précipitée en librairie pour me procurer la fameuse « Théorie de la contorsion » et je suis directement allée me jeter dans mon canapé pour savourer le tout.

Et là, tout y est. On retrouve ce dessin si reconnaissable, car Mademoiselle Margaux illustre quelques uns de nos magazines féminins préférés, l'entourage de la miss (son mec, sa petite fille,...), son langage de charretière, ses tenues et ses chaussures (on veut les mêmes), son humour,... Bref, on la veut comme copine!

Moi, ce que j'adore, c'est son sens de la mimique, on s'y croirait, et surtout le fait de souligner à quel point, nous, les femmes modernes, on peut être multiples et surtout imparfaites: NON on ne ressemble pas à des gravures de mode au saut du lit, NON nous ne sommes pas des mères et des compagnes tout le temps dévouées à 100%, et NON nous ne sommes pas toujours adultes malgré la trentaine!!

Voilà, tout ça pour dire que c'est dans la lignée des BD de filles qui montent ou qui sont déjà bien en haut (comme Pénéloppe Bagieu), parce-que OUI les filles dessinent, OUI leurs héroïnes nous ressemblent et OUI ça fait un bien fou!

La théorie de la contorsion

Margaux Motin


Kathy