Le magasin des suicides

le_magasin_des_suicides.jpg
Ca aurait pu commencer comme ça !

Moi -"Salut Tomy ! T'as aimé alors ?"

Tomy -"Non ! Trop nul ! Les intellos vont avoir à redire dessus, et je suis pas un intello ! C'est moche, c'est glauque, n'y allez pas si vous avez un suicidé dans votre famille ! Ah si ! Un truc chouette ! (ouf ! ) Le schweppes que j ai pris plaisir à boire pendant les minutes ou j attendais qu'on parte et merci aussi a mon tel sous android marque htc hd2 fourni sous windows mais que jai passé sous android 4.1 oui ! oui ! C'est possible avec un peu de technique ... "

Moi -"ok..... j'vais le voir quand même"

Et bah je vais faire l'intello de service non mais !
Ce film est d'un cynisme sans borne qui ne prend pas de gants pour dénoncer la crise aussi bien sociale que psychologique qui en découle. Belle dénonciation aussi de cette société qui veut tirer profit de tout et surtout du malheur des gens. Mais là où tout est rodé pour fonctionner dans ce sens, le sourire d'un enfant, sa joie de vivre et sa propension à voir du bien partout change la donne.
D'un rien, Allan change la vie autour de lui, à commencer par celle de sa soeur qui cherche des éléments pour être heureuse et se sentir bien dans sa peau et dans son corps.

C'est là l'élément très important de l'histoire (et assez naïf quand même mais bon... ça reste un film d'animation hein ! Avec des chansons et pleins de bons sentiments toussa toussa ! ) : tout autour de nous gravite de quoi nous rendre heureux ou souriant, à condition d'y accorder de l'importance. Même dans les pires moments la situation peut se renverser grâce à une marque d'attention. A nous d'accepter de la voir et de la recevoir (ce que refuse le père d'Allan au départ)

Bon ensuite ok même si le film est court j'ai trouvé certains moments inutiles, mais la fin est choupinette, toujours dans cette idée qu'on est dans un film d'animation hein !
A voir donc ! D'autant qu'ici bientôt sur ce blog sera publiée la critique de la bande-dessinée tirée du roman.