La déclaration
Londres, 2140. Grâce aux pilules de longévité et à condition d’accepter de ne plus faire d’enfants, qui respecte cette règle peut vivre éternellement.
La majorité des citoyens du monde consent : quel bonheur de n’avoir plus aucun maux, maladies ! Mais des réfractaires refusent cette loi et décident malgré tout de faire des enfants et vivent par conséquent dans la clandestinité. Les enfants qui sont retrouvés par des agents spéciaux sont envoyés en pensionnat afin d’être lavés des erreurs de leurs géniteurs.

Anna est l'une de ces enfants, une « surplus », et suit avec discipline le règlement de l’établissement. Jusqu’à l’arrivée d’un nouveau, qui va lui ouvrir les yeux et bousculer ses croyances.

Un roman d’anticipation prenant avec du suspens et une belle réflexion sur la Nature, les progrès de la médecine.