Avant les fêtes, voilà nos derniers coups de coeur :)


contes banlieue shaun tanContes de la banlieue lointaine de Shaun Tan chez Gallimard

L’auteur de Là où vont nos pères, primé au festival d’Angoulême en 2008, nous revient, pour notre plus grand plaisir, avec ces Contes de la banlieue lointaine.
15 histoires insolites, teintées de surréalisme dans le texte et les images. Dès les premières pages, on est happé par l’univers étrange qui s’en dégage.
Chaque histoire est unique, tantôt absurde, nostalgique, poétique, humoristique ou sombre. Certaines sont abondamment illustrées comme l’histoire de grand-père ou Orage à l’horizon ou l’histoire n’est qu’images, bouts de phrases collés en vrac, accompagnés parfois de croquis. D’autres encore sont présentées sous forme d’article de journal ou de mode d’emploi.

Shaun Tan possède une imagination et une inventivité incroyables pour ses histoires et ses illustrations (on pense à la B.D). Il utilise alternativement la couleur, le noir et blanc ou le sépia.

Marianne D.


les cheveux de la poupee almassyLes cheveux de la poupée d'Eva Almassy chez l'Ecole des loisirs

Charlotte nous raconte son 10ème anniversaire dans les années 60, en 3 chapitres et en 3 jours : le jour d’avant, le jour de son anniversaire et le lendemain.

Elle raconte comment cet épisode a changé sa vie, comment elle a basculé dans le monde des adultes .

L’oncle de Charlotte collectionne les poupées et elle peut en choisir une pour son anniversaire, précieux cadeau car ce sera sans doute la dernière fois, vu son âge.
Elle en trouve une, fabriquée en Allemagne et avec de vrais cheveux. Le lendemain, une de ses amies, plus âgée et plus mûre, va lui parler des camps de concentration (elle n’en avait pas entendu parler jusque là : trop tôt dans l’histoire pour être abordé à l’école, trop douloureux au niveau de sa famille) et de l’horrible possibilité que les vrais cheveux de sa poupée soient en fait récupérés des crânes rasés des camps. Charlotte rejette alors sa poupée mais va parler avec sa famille (ses grands-parents ont été déportés).
Le livre est très bien mené. On part comme Charlotte un peu vierge, un peu neuf au milieu de ces poupées et la réalité crue nous rattrape et l’on vit vraiment le traumatisme brusque et le basculement de Charlotte dans la conscience...

Céline G.


fablehaven mullFablehaven le sanctuaire secret de Brandon Mull chez Nathan

Roman « merveilleux » où tout un monde féerique vit dans une propriété : Fablehaven. Elle appartient aux grands-parents paternels de Kendra (14 ans) et Seth (11ans). Alors qu’ils doivent passer quelques semaines chez eux, les enfants découvrent petit à petit un monde insoupçonné : Seth par la désobéissance et Kendra par la sagesse. Ainsi commence le combat de deux enfants contre le mal ... Ce 1er volet est bien écrit, suspense et « trouvailles » assurés : un vrai bonheur. Le monde féerique n’est pas forcément aussi bon qu’on pourrait le croire … A suivre (d'ailleurs le volume 2, La menace de l'étoile du soir, est prévu pour le 4 février 2010)

Emmanuelle F.