TerrienneAnne part à la recherche de sa soeur Gabrielle qui a disparu. Elle la retrouve dans un univers parallèle où des hybrides asservissent les humains. Anne y tombe amoureuse de Bran qui trahit alors son peuple pour s'enfuir avec elle et l'aider à sauver Gabrielle.






Après le "Chagrin du roi mort ", Mourlevat nous amène ici, dans un univers fantastique. Le début, est bien réel, on est sur une route de campagne, un vieux monsieur et une jeune fille se rencontrent, puis on passe de l'autre côté, très aseptisé, où la jeune fille doit retrouver sa sœur.
Un pur bonheur. On se laisse prendre dès le début du roman. C'est à la fois envoûtant et effrayant. Les descriptions de la ville de Lorfalen ne sont pas sans rappeler les camps de concentration, la représentation des "Terriens", sales, infestés de microbes, nous fait réfléchir sur le concept d'humanité, sur l'humain et les conséquences de ses actes.